Boite Infos
Présentation

Fermer Adhesion

Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 2 membres


Connectés :

( personne )
Bienvenue sur notre espace

 

 

lettre_explicative.png               saisine.png

 

 

 

 

 

ascveg2021.png

Cher(e)s ami(e)s.

11 élus locaux ont adressé le 7 octobre 2020 un courrier au ministre des transports Jean-Baptiste DJEBBARI demandant d’accélérer la mise en œuvre de l’A 154.

Aujourd’hui, tout n’est pas finalisé et nous réaffirmons notre NON à ce projet.

NON à l’autoroute, et OUI à l’amélioration de ce qui existe déjà.

La FEEL* et toutes les associations environnementales du Nord au Sud de l’Eure-et-Loir se mobilisent pour adresser la lettre jointe au Président de la République.

Cette lettre est longue, mais elle est adressée à des technocrates et des spécialistes, elle reprend tous les arguments que nous défendons depuis 10 ans.

Pour un impact fort, nous vous proposons d’adresser cette même lettre jointe au Président de la République après y avoir apposé vos noms, date et signature entre le 17 et le 19 février. Vous pouvez bien sur ajouter ou retrancher vos arguments pour confirmer votre intérêt à agir, ou écrire votre propre courrier.

Vous pouvez aussi nous rejoindre le 18 février prochain au Boullay-Mivoye autour de la boite aux lettres (à coté de la mairie) pour un envoi collectif devant la presse vers 15 h. Ce n’est pas un rassemblement, masque et distanciation de rigueur. Vous pouvez aussi déposer votre lettre dans ma boite au 25 rue de la Blaise à Garnay avant le 18 février à 14 h.

Tout courrier adressé au Président de la République est dispensé d’affranchissement, il suffit d‘écrire DA à la place du timbre.

Chaque lettre a son importance, motivez votre entourage, famille, ami(e)s et relations pour montrer notre détermination qui sera VOTRE réussite.

Nous vous prions de croire à notre dynamique et amical dévouement.

Jean-Marie PILLET

Président de l’ASCVEG**

Garnay le 12 février 2021

*FEEL : Fédération Environnement Eure-et-Loir

**ASCVEG : Association de Sauvegarde du Cadre de Vie et de l’Environnement de Garnay

lettre pétition : CLIQUEZ ICI
dessin1.png
 
-----------------------------------------------------------------------------------------------
 
Voici deux les liens pour voir les photos
Facebook 
https://www.facebook.com/Ascveg-1040815735956062/
Blog

http://nonalautoroute.over-blog.com/ 
  

 Le 6 juin 2019 a présenté, au Conseil d’Etat,  les rapports concernant l’annulation de la mise en concession des RN 12 et 154.

La rapporteur  Mme Cécile Vaullerin  a rappelé que les 2 requêtes demandaient l’annulation  du décret du 4 juillet 2018. L’intervention du rapporteur public, M. Louis  Dutheillet de Lamothe puisera dans les mémoires déposés par les 2 requérants. 

Les 2 requêtes ont bien un intérêt à agir. L’une d’elle argumente sur le défaut d’utilité publique. 

Le dernier mémoire affirme le principe de gratuité sauf exception des autoroutes pour le balayer en affirmant que l’exception est devenue le principe pour rémunérer le concessionnaire. 

Ce même mémoire évoque les périmètres de protections des captages des eaux, « c’est bien trop tôt pour en parler car c’est au stade des travaux que seront examinés les périmètres de protections ».

« La réalisation d’une étude d’impact de plus de 1000 pages requière de très bons connaisseurs ». Le sous entendu était clair les associations sont incompétentes  pour la critiquer ! 

L’utilité publique ne fait pas de doute, l’autoroute sera un bénéfice en tant que sécurité routière et canalisera tout le trafic. 

 Globalement les nuisances sont réduites par la captation du trafic. On ne peut pas anticiper que certains fuirons vers les itinéraires de substitutions. 

 Il concède quelques nuisances engendrées par le contournement de Chartres par l’est, notamment au passage d’institutions, mais cela n’est pas très grave. 

Conclusion : Nous vous proposons de rejeter les requêtes. 

Les deux juges qui siégeaient ont écouté l’intervention du rapporteur, sans dire mot et ont renvoyé au délibéré, dont les conclusions seront prononcées dans environ un mois. 

 

 Le cabinet Huglo-Lepage, qui défend les associations, était représenté.

retour site Mairie
Calendrier
^ Haut ^